• BIST 3.265,64
  • Altın 969.342
  • Dolar 18.4846
  • Euro 17.7257
  • İstanbul 24 °C
  • Ankara 28 °C

Nous avons ouvert la porte à des millions

Abdülkadir ERKAHRAMAN

Le Président Recep Tayyip Erdoğan a participé à une conférence internationale intitulée « Migration : Projection pour les deux prochaines décennies et plus loin », organisée à l’Université Dokuz Eylül à Izmir.  

« L’HUMANITE A ECHOUE NON SEULEMENT EN MEDITERRANEE, MAIS AUSSI EN EGEE ET DANS LA MARITZA »

Soulignant que la migration occupait dans les derniers ans l’ordre du jour du monde en tant qu’une question mondiale, le Chef de l’Etat a dit que le nombre de migrants dans le monde entier s’approchait de 272 millions, celui des déplacés de 80 millions et des réfugiés de 26 millions.

« Dans cette mobilité humaine, nous rencontrons aussi de temps en temps de nombreuses scènes qui pèsent sur le cœur. Les voyages entamés dans l’espoir de fuir la persécution, l’oppression, la famine et de construire un avenir sûr finissent parfois par une catastrophe. Pendant la période où nous avons laissée derrière nous, presque 30 mille de réfugiés dont la plupart femmes et enfants ont perdu la vie en Méditerranée. Les sables torrides du Sahara sont devenus les tombes des milliers de voyageurs de l’espoir. Aucun d’entre nous n’a oublié les drames humanitaires vécus en Egée, plus particulièrement l’enfant Aylan, et ne le peut. Nous nous rappelons surtout bien comment les bateaux de ces gens opprimés – je le souligne – qui ont affronté des vagues déchainées lors du voyage qu’ils ont entamé avec des grands espoirs ont été coulés délibérément. L’humanité a échoué non seulement en Méditerranée, mais aussi en Egée et dans la Maritza. Les rêves des migrants pour une vie sûre ont été enterrés dans les eaux égéennes par ceux qui les ont poussés à la mort, » a-t-il mis en relief.

« CE SONT LES PAYS AVEC DES MOYENS BEAUCOUP PLUS RESTREINTS QUI ACCUEILLENT A PEU PRES 85 % DES REFUGIES »

Soulignant que ceux qui portaient le véritable fardeau sur la question de migration étaient les pays en développement même si les Etats occidentaux s’en plaignaient constamment, le Président Erdoğan a dit : « Au lieu des Etats riches, ce sont les pays dont les moyens sont beaucoup plus restreints qui accueillent à peu près 85 % de la population de réfugiés. Ceux qui utilisent quelques centaines de réfugiés, qu’ils ont acceptés, comme des matériaux publicitaires n’assument pas de responsabilité face à cette crise qui touche directement à la vie humaine. »

« Or, la Turquie a accueilli et continue à accueillir des réfugiés dont le nombre atteint 4 millions. Ceux qui ont conseillé à la Turquie d’ouvrir ses frontières ont fermé leurs frontières pendant ce processus et ont tourné le dos à des réfugiés, » a mis en relief le Président Erdoğan.

Il a déclaré que la Turquie, en tant qu’un pays à la croisée des continents et des cultures, n’était pas étrangère au phénomène migratoire. « Depuis des siècles, nous sommes au centre de la mobilité humaine entre les continents et les régions, de l’Est à l’Ouest, du nord au sud. Nous avons ouvert la porte à des millions de personnes qui ont été persécutées et opprimées au cours des derniers 500 ans, notamment les Juifs fuyant l’inquisition, et qui ont été discriminées en raison de leur croyance, leur couleur et leur culture, » a-t-il noté.rte-081.jpg

  • Yorumlar 0
  • Facebook Yorumları 0
    UYARI: Dikkat! Küfür, hakaret, rencide edici cümleler veya imalar, inançlara saldırı içeren, imla kuralları ile yazılmamış,
    Türkçe karakter kullanılmayan ve büyük harflerle yazılmış yorumlar onaylanmamaktadır.
    Bu yazıya henüz yorum eklenmemiştir.
Yazarın Diğer Yazıları
Tüm Hakları Saklıdır © 2008 Sivas Bülteni | İzinsiz ve kaynak gösterilmeden yayınlanamaz.
Tel : 05051524578 ( Menderes APAYDIN )